20 ANS DE CÉLÉBRATION DE LA BEAUTÉ MÉDICO-CHIRURGICO ESTHÉTIQUE !



Début février, l’IMCAS a réuni les plus grands experts internationaux afin d’échanger sur leur vision globale et d’analyser les avancées majeures de ces deux dernières décennies.

En 20 ans, les normes de la société ont changé. Paraître rime avec bien-être et la prévention du vieillissement est le nouvel impératif.

La tendance n’est plus tant de rajeunir que d’être en harmonie avec soi. Retrouver un visage tonique, paraître énergique et conserver son pouvoir de séduction, avec des méthodes combinées minimales invasives (fils tenseurs, injectables, peelings, radiofréquence, LEDs, Photothérapie dynamique, produits de comblement…).

La patiente veut donc des traits reposés mais pas tirés, une peau de jeune fille mais sans l’acné juvénile, une poitrine avantageuse mais sans les compliments ( loi anti harcèlement ), un nez passant inaperçu et sans l’aspect « trompette » si tendance aux US.

En 20 ans la demande a évolué, nous sommes passés des absurdités du Too Much (bouches de mérous, pommettes XXL, front trop lisse, poitrines trop gonflées dont la non authenticité est reconnaissable par tous), à la folie de l’hydratation, en passant par le coup d’éclat façon retour de week-end pour voir apparaitre aujourd'hui dans toutes les bouches, un aspect défatigué !

Ces patientes savent-elles que la fatigue peut les atteindre sous de multiples formes : durant la journée, pendant un mois, sur une saison ou encore à l’année. Nous devrions donc identifier les états de fatigues pour s'appuyer sur des traitements efficaces.

Cette célébration de 20 années a permis de suivre et d’anticiper l’évolution du marché et de comprendre l’’importance, de tous temps, de la demande de beauté et de jeunesse des patients.

La seule différence est la diversité des solutions aujourd’hui qui suivent les grandes tendances, et la révolution des injectables, qui par un acte simple et ambulatoire, permet de satisfaire une demande de rajeunissement sans passer par la case bistouri.

Cette innovation a certainement modifié l’approche du chirurgien esthétique, répondant alors à une demande de patients ne voulant plus de longues évictions sociales ni d’actes lourds.

Illusion d’optique ? Nous ne pouvons plus prétendre que l’injection de produit de comblement serait la seule et unique réponse à toute les indications cela serait réducteur et nous conduirait face à une orde de visages lunes !

Les injections de produit de comblement jouent un rôle essentiel dans le rajeunissement du visage, mais également dans la prévention du vieillissement. En effet, injecter plus précocement, évite, ou au moins retarde l’apparition des rides et des pertes de volume.

La chirurgie reste une valeur sûre et incontournable. Elle a intégré les technique de médecine esthétique, qu’elle utilise pour affiner et embellir son résultat.

Si la Lipoaspiration est toujours la 1ère intervention en chirurgie plastique dans le monde, le lifting est encore aujourd’hui irremplaçable pour redessiner l’ovale ou retendre le cou. Le geste se fait plus doux, s’associe à d’autres techniques et les suites sont plus courtes. En 2018, une chirurgie est réussie, quand le résultat est naturel avec une apparence en forme et rafraichie.

Le culte du corps est le nouvel eldorado. La recherche d’un corps parfait, une peau raffermie sans vergetures, ni capitons, grâce aux progrès vertigineux des nouvelles technologies, cryolipolyse, en tête, ultrasons, radiofréquences, lasers, surtout ceux qui ont un effet direct au plus près du derme. Dernière tendance, une demande en forte augmentation, la chirurgie de l’intime.

En 2018, c’est le boum de l’augmentation des fesses et de celle plus légère des seins chez les femmes ; chez les hommes on redessine les pectoraux.

Au-delà des tendances, cette 20 ème édition de l’IMCAS est un repère apprécié par l’ensemble des professionnels recherchant des réponses à des questions alliant « les fils tenseurs sont-ils efficaces ? » « la cryolipolyse est-ce rentable ? », « l’inducteur tissulaire, l’inducteur collagénique quelle différence ? », « la rhinoplastie ultrasonique c’est quoi ? » jusqu’aux échanges entre experts du monde entier ayant l’envie de se perfectionner.

Autant de questions que d’occasions de se rencontrer entre 8000 participants, et 700 speakers experts de 85 pays, contribuant au rayonnement international de ce congrès d’enseignement organisé ces dernières années en Chine, en Corée, à Taiwan, en Indonésie, en Inde, ainsi qu’en Colombie et au Mexique. Cette année 2018 : L’IMCAS s’exporte à l’international avec l’IMCAS America (Cartagena) et IMCAS Asia (Seoul).

L’IMCAS 2018 c’était aussi l’occasion de découvrir des innovations technologiques comme l’imagerie médicale, la 3D, la réalité augmentée, la e-santé qui deviennent incontournables pour expliquer les techniques et évaluer les résultats. Quant à la Robotique, elle apporte une précision du geste inégalée à commencer par la chirurgie du sein.

L’espérance de vie en bonne santé a augmenté, passant de 47 ans en 1950 à 85 ans. Elle nous laisse le temps de profiter de ces merveilleuses avancées et traitements disponibles chez son praticien.

Saviez-vous qu’hormis l’allongement de l’espérance de vie, la jeunesse s'est considérablement élargie : l'âge d'accès à l'âge adulte est devenu beaucoup plus long. La vieillesse mais aussi les phases de transition se sont elles aussi allongées.

Pour certains, la vieillesse est une maladie. Alors comment bien vieillir ? Le praticien esthétique devra-t-il rapidement ajouter une corde à son arc et ne plus traiter uniquement l’apparence du patient ?

Pourrons- nous rajeunir et se soigner avec nos propres cellules ? Certainement ! La France est à l’avant-garde de la recherche en médecine régénérative qui devient de plus en plus efficace et pas seulement en esthétique !

Pour ma part, je préfère croire que le vieillissement n'est pas une fatalité. Puisque de nombreuses personnes voient dans le futur l’arrivée de l’immortalité, la vraie, celle qui fait que non seulement on ne vieillit pas mais on ne meurt plus jamais: est-ce une utopie ? La mienne à coup sûr !

Rendez-vous pour la prochaine édition 2019, parlerons-nous toujours de beauté, de prévention ou même d’immortalité ?



L’IMCAS c’est quoi ?

A PROPOS DE L’IMCAS

L’IMCAS Paris est l’un des plus importants congrès mondiaux dédiés à l’interface entre la chirurgie et la dermatologie esthétique. Depuis 20 ans, l’IMCAS s’efforce de promouvoir un enseignement de qualité accueillant plus de 8000 participants, les leaders d’opinion les plus influents, et 700 speakers experts. Les participants de l’IMCAS Paris, traduit en Anglais, Russe et Chinois, viennent de plus de 85 pays, contribuant au rayonnement international de ce congrès d’enseignement organisé ces dernières années en Chine, en Corée, à Taiwan, en Indonésie, en Inde, ainsi qu’en Colombie et au Mexique.

A l’occasion de ses 20 ans, l’IMCAS lance le 1er Forum de l’Innovation Esthétique Médicale, pour la première fois en dehors des USA, en partenariat avec le « Dermatologic Summit » et le « Masters of Aesthetics ».

Au cours de la session « Shark Tank » Vendredi 2 février de 14h20 à 16h00, un best of des Start-Ups les plus prometteuses présenteront leurs projets dans les domaines de la recherche esthétique, dermatologie et chirurgie esthétique. Les IMCAS Innovations Awards seront décernés aux projets les plus innovants.

L’IMCAS s’exporte depuis 8 ans, à l’international avec plusieurs autres congrès par an : IMCAS India (Goa), IMCAS Asia (Seoul & Bali alternativement), IMCAS China (Shanghai) IMCAS Americas (Cancun & Cartagena).

L’IMCAS est aussi leader dans l’enseignement digital à travers IMCAS ACADEMY, avec plus de 2000 vidéos produites chaque année pour près de 12000 docteurs connectés.


Thomas Josse


Poursuivre l’aventure ; https://www.imcas.com/fr/academy/home


Contact communication : agencethomasjosse@gmail.com

Merci à l’agence de presse de l’IMCAS Patricia Benitah pour son implication et son écoute !

Articles les plus consultés