VOULOIR ÊTRE UN OU UNE AUTRE EST LA SOURCE DE CHAGRIN !





Nous avons de la chance de naître avec la tête qui nous convient. Ou pas. La vie souvent rétablit le injustices, qui fait de nos différences un atout, une marque de fabrique.

Ces imperfections que nous maudissions, nous apprenons à les chérir, peut être avec une certaine force de caractère. Nos défauts nous permettent de réinventer une certaine définition de la beauté : une affirmation de soi que l’on défend, surtout contre l’avis général. Mais que l’on affirme si fort que notre énergie finit par l’emporter !

Parce qu’en vérité vouloir être un ou une autre est la source d’innombrables chagrins. En revanche, devenir cette « meilleure version de soi-même », voila qui est intéressant. Et puis, en matière de beauté, certaines choses sont immuables : lire, rire, parler, faire des bêtises, vivre chaque jour au maximum ! Il n’y a rien de mieux pour avoir le teint frais !

Se reposer dans un parc en lisant le livre qui inspire « l’univers à portée de main » de Christophe Galfard » . C’est vraiment le rapport à l’infini qui est passionnant. Il l’explique avec beaucoup de simplicité.

Parce que l’harmonie intérieure se reflète à l’extérieur. Alors, pour hisser son éclat au zénith, on cultive la sérénité. Et si au lieu de rentrer nous allions nous mettre l’esprit entre parenthèse lors d’un cure bien-être ?

Pour échapper à l’ultra-connexion le besoin de se ressourcer est intense. On remet en question la façon d’aborder sa vie, de faire les choses … Pour cela il faut prendre le temps de se poser, d’aller en territoire inconnu… apprendre a se poser, gérer sa respiration, se recentrer, détendre sa masse musculaire, reprendre contact avec son corps … se laisser traverser par l’émotion !

Et même avec des petites intentions nous pouvons nous sentir mieux. Un cosmétique qui réconforte, un parfum rassurant, un peeling qui donne l’éclat des 25 ans…

Déjà pour garder le teint frais il est primordial de correctement se nettoyer la peau sans l’agresser, donc adieux cotons mais plutôt une huile ou une pâte nettoyante.

Appliquer des vitamines et antioxydants pour booster ses propres défenses et conserver le collagène, surtout depuis que la cosmétique est devenue « individualisé ». De l’égoïsme ? Non du bon sens !

Pour ma part, je vous laisse pour m’évanouir sous un arbre et préparer mes prochaines envolées… lyriques !

Thomas Josse 

Contact communication : agencethomasjosse@gmail.com

Articles les plus consultés