LA « FRENCH AESTHETIC TOUCH » PAR LA SOFCEP 2018 !







Qui ne rêve pas d’un corps à la forme de caresses ? Qui ne rêve pas de se prélasser sur une plage qui n’existe pas encore mais qu’il faudra bientôt apprivoiser ?

De cette émotion qu’est le dialogue corporel prêt à tout submerger, aussi explosif qu’impulsif, le corps se veut parfait ! Le visage n’est donc plus l’unique préoccupation des chirurgiens !

Le combat des femmes et des hommes pour un corps plus beau n’est pas nouveau, l’histoire nous l’a prouvé. Lyon, rayonne aujourd'hui par la présence de chirurgiens tous membres SOFCEP et pour certains membres ISAPS, mais tous au service d’une beauté pluriel, multi ethnique, contemporaine et surtout mondiale grâce à la raisonnance de l’IMCAS et de l’ISAPS…..

En pleine turbulence existentielle, la chirurgie en France semble apaisée, l’alignement des planètes semble être favorable à la « French Touch » comme en témoigne cette édition présidée par le Docteur Gilbert Vitale. Quelles en seraient les raisons ?


Le premier élément de réponse serait la remise en question de la profession, les approches non invasives qui se multiplient, la non éviction sociale devenu le nouveau St-Graal pour répondre aux demandes de patients toujours plus pressés.
D
'après le Dr Sebastien Garson le praticien de doit pas perdre de vue la dimension thérapeutique des actes. Pour les patients cela ne fait aucun doute et ils ont raison !
Les chirurgiens plasticiens sont des médecins avant tout et les 13 années de formation leurs ont appris à offrir une réponse thérapeutique la plus adaptée pour chaque demande.

La chirurgie du future serait-elle un mélange de sculpteurs, psychologues, techniciens, chefs d’entreprises, mais de plus en plus à l'écoute...

Au-delà de promouvoir la « French Aesthetic Touch » à l’international, la SOFCEP souhaite éduquer, éveiller, professionnaliser ses membres pour redorer l’image du renouveau d’une chirurgie aussi ancienne que récente. 





Quels sont les grandes évolutions techniques et thérapeutiques présentées lors de la SOFCEP 2018? 




La chirurgie de l’intimité connaît un développement mondial. Elle ne peut être pratiquée que par des chirurgiens plasticiens ou des chirurgiens gynécologues ayant une bonne connaissance anatomique et physiologique de cette zone.

À savoir ; La SOFCEP a signé un partenariat avec le GRIRG (Groupe de Recherche et d’Innovation en Restauration Génitale) !
La chirurgie des grandes lèvres, la nymphoplastie, les injections d’acide hyaluronique réhydratants, les lasers gynécologiques mais aussi les LED améliorent la vie intime de toutes les femmes comme l’explique le Dr Gilbert Vitale.

L’homme n’est pas en reste avec une forte croissance de la pénoplastie ( élargissement pénien et allongement pénien ).

La recherche d’un résultat naturel « La French Touch » a toujours été une des préoccupations majeures des chirurgiens plasticiens français.

En matière de chirurgie du sein, de nombreuses évolutions sont apparues récemment afin d’obtenir un résultat le plus naturel possible. Cette nouvelle tendance qu’est le sein composite ; l’association, lors d’une même intervention, de deux techniques complémentaires : la pose d’implants mammaires et le lipomodelage du sein, comme en témoigne le Dr Eric Plot, semble susciter une
 désirabilité accrue !


Des fils d’or de l’antiquité Egyptienne aux fils biorésorbables ou non, lisses ou crantés, la technologie, les produits et les nombreuses techniques novatrices de ces dernières années permettent aujourd’hui d’obtenir des résultats satisfaisants et plus pérennes.

Il convient de différencier les fils utilisés dans les liftings conventionnels et les fils pour l’essentiel crantes utilisés dans l’attente d’un lifting, en cas de refus de chirurgie cervico-faciale ou pour optimiser un résultat de lifting insuffisant ou vieillissant nous explique le Dr Thierry Van Hemelryck. 

Il est intéressant de savoir que le patient peut bénéficier de la combinaison des techniques médico-chirurgicales pour apporter une réponse efficace, durable et personnalisée

D'après le Dr Aurélie Fabié-Boulard, le chirurgien esthétique maitrise les solutions qui vont de la médecine à la chirurgie esthétique ce qui lui permet de préconiser les traitements les plus adaptés et éventuellement de les combiner.

En 2018, le culte du corps, mince et jeune est une préoccupation des femmes et des hommes. Les techniques chirurgicales et médicales, ainsi que les machines ont évolué. Elles permettent de gérer les reliefs corporels, mais également la qualité de la peau.

Le profil du patient qui consulte est un patient d'environ 30 à 55 ans, sa demande : retrouver un corps svelte, dessiné, qu'il a connu ou désiré, sans cellulite, sans vergeture, et tonique.

Les techniques non invasives sont représentées par la Cryolipolyse, le Cellfina, l'Ulthéra, la radio-fréquence et les leds. Sans oublier les solutions de MEDISPA pour une approche plus holistique, avec des conseils cosmétiques, conseils hygiéno-diététiques, massages, drainages et soins esthétiques….


Le renouveau des liftings cervicofaciaux est sans aucun doute lié à une approche plus fine devenue indispensable ces dernières
 années. 

C’est à la fois réjouissant pour les patients et pour les chirurgiens. L’idée de réaliser un lifting « sur - mesure » est satisfaisante car évitant le caractère visible du lifting mais surtout répondant à la demande du patient.

Mais c’est surtout depuis une vingtaine d’année, l’étude de la volumétrie du visage qui a apporté un raffinement des résultats d'après le Dr Michel Rouif. 

Dans cet esprit de simplification des techniques, la médecine esthétique a apporté incontestablement des solutions intéressantes tant pour la volumétrie par l’usage de produits de comblement résorbables (à l’inverse des greffes graisseuses, essentiellement l’acide hyaluronique mais aussi l’hydroxyapatite de calcium), que pour le traitement des rides d’expression avec la toxine botulique. 
Encore une fois, ces outils moins invasifs s’inscrivent parfaitement dans une gestion plus « sur mesure » de l’embellissement et/ou du rajeunissement facial que le chirurgien plasticien pourra proposer. 

L’association de ces techniques permet donc de proposer aujourd’hui réellement un plan thérapeutique, « sur - mesure », qui respecte l’harmonie des visages et le souhait des patients. 


Le chirurgien deviendrait l’un des référant face à des femmes et des hommes qui ont besoin de se construire une nouvelle image, comme si c’était le nouveau sens de la vie…
Une chose est sûre, cette édition me met en tête l’idée que la beauté n’est ni une convenance ni un étendoir mais juste un état d’être… voila une belle philosophie de mon métier, rencontrer les acteurs de votre beauté ! 




Thomas Josse 



LA SOFCEP aujourd’hui : 

La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a 30 ans et qui regroupe exclusivement des chirurgiens qualifiés en « Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique » par le Conseil National de l’Ordre des Médecins dont l’activité principale est la chirurgie esthétique.  

Depuis 2012, les congrès annuels de la SOFCEP ont eu lieu tous les ans en France en collaboration avec la Société Internationale des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (ISAPS) de façon systématique depuis 2014. Se sont associés à ce rendez-vous scientifique la société américaine des chirurgiens Esthétiques Plasticiens (ASAPS) en 2014, puis les sociétés homologues italiennes (AICPE), anglaise (BAAPS), les sociétés de la méditerranée, puis prochainement les sociétés « alpines » autrichiennes, suisses, allemandes, et espagnoles - par extension. 

Cette dynamique forte a abouti à la signature d’un partenariat soutenu avec la société américaine (ASAPS) en 2014, collaboration d’échange où la délégation française possède son propre pavillon français lors du congrès américain. De jeunes chirurgiens français en formation bénéficient ainsi chaque année d’un vrai support de leurs ainés pour assister à ce congrès qui est le congrès annuel chirurgical le plus important actuellement. 
Depuis cette date le congrès français quant à lui, tout en gardant sa spécificité tricolore, s’est donné tous les outils nécessaires pour permettre à nos collègues étrangers les plus brillants, et les plus francophiles, de venir présenter leurs techniques dans un environnement qu’ils affectionnent tout particulièrement. Ainsi le savoir-faire à la française, que nous avons décliné selon un programme labellisé « French Aesthetic Touch » se fait connaitre par son sérieux, sa créativité, sa convivialité, son histoire médico-chirurgicale solide et son goût tout particulier pour les résultats les plus naturels, comme l’explique le Dr Michel Rouif, secrétaire général de la SOFCEP, mais aussi visionnaire… 



Contact communication : agencethomasjosse@gmail.com


Merci à Patricia Benitah - Agence PB Communications pour son professionnalisme

Articles les plus consultés